Carnet de santé

Zoom sur les dates de péremption

Les dates de péremption, elles sont présentes au quotidien et parfois source de stress pour certains. En effet, nous avons l’habitude de les voir sur tous nos articles alimentaires emballés mais savez-vous à quoi elles correspondent ? Je fais le point avec vous sur les différentes dates et leur fonctionnement.

A consommer jusqu’au… (DLC)


Différencier les dates
Avez-vous remarqué que nous avions deux types de dates possibles sur nos emballages ? Si non, vous avez peut-être déjà entendu parler de DLC et DDM (qui a depuis quelques années remplacé le terme DLUO), mais a quoi correspondent ces acronymes. Et bien la DLC signifie Date de Limite de
Consommation et DDM est pour Date de Durabilité Minimale (au par avant DLUO pour Date Limite d’Utilisation Optimale).
Pour les différencier vous retrouver sur vos emballages les mentions suivantes “a consommer jusqu’au –/–/–” pour les DLC et ” a consommer de préférence avant le –/–/–” pour les DDM.

A consommer avant le .. (DDM)

Il est important de préciser que ces termes ont une influence sur le comportement que nous devons adopter. En effet, un aliment ayant une DLC va devoir être consommer avant cette dernière pour votre santé afin d’éviter des maladies. A son contraire un aliment ayant une DDM va totalement pouvoir être consommer après cette date sans réel danger, une altérations sera belle et bien possible mais principalement gustativement parlant.


Mais qu’est-ce qui détermine cette date ?
Maintenant que vous connaissez la différence entre une DLC et une DDM, vous voulez surement savoir ce qui détermine qu’un aliment va avoir une DLC ou une DDM. Et bien cet élément est déterminée l’eau contenu dans cette aliment mais également son mode de conservation. Tout d’abord parlons de l’eau. Tous nos aliments ont dans leurs composition une proportion d’eau. Cette eau va avoir un rôle essentiel puisqu’elle va aider au transports des nutriments mais elle va aussi faciliter des réactions chimiques ( enzymatiques et biologiques). Plus il y aura d’eau dans ces aliments plus ces réactions vont se faire et les bactéries vont se développer. Les aliments ayant une grande proportion d’eau dans leurs composition auront donc une DLC, car seront plus périssable que ceux qui en ont peu.
Ainsi pour déterminer les dates de péremptions, on va chercher à quantifier la proportion d’eau présente dans les aliment.
Bien, la concentration d’eau des aliments déterminent leurs dates de péremption mais dans ces cas là pourquoi un même aliment qui a été mis en conserve ou surgelé n’a pas la même date que celui que je
met dans mon frigo ? Et bien c’est là ou rentre le deuxième facteur qui détermine cette date ! Le mode de conservation, je pense que vous connaissez tous plusieurs façons de conserver nos aliments,
certains vont permettre de limiter ou même stopper le développement de ces micro-organismes (bactéries) par leurs procédé. Cela va donc influer sur les dates de nos aliments, d’où une conservation plus longue pour un aliment congelé qu’un aliment brute.


Petit récap
Nous avons pu voir qu’il existe deux types de dates de péremption, les DLC et les DDM et qu’on pouvait
les différencier avec les inscriptions sur les emballages. Les DLC ont donc une date qui est à respecter
afin d’éviter différentes maladies mais que les denrées ayant des DDM pouvaient continuée d’être consommer même après cette dite date. Enfin nous avons pu comprendre que ces dates étaient
indiquée par la quantité d’eau que contiennent les aliment mais aussi que leurs mode de conservation pouvaient modifier ces dates pour un même aliment.
J’espère avoir pu vous éclairer sur ces dates de péremptions et qu’elles n’ont désormais plus de secrets pour vous.