Carnet de santé

Zoom sur la congélation

Nous possédons tous un congélateur dans nos cuisines mais connaissons-nous réellement le principe de la congélation ? On aborde le sujet aujourd’hui !

La congélation quésaco ?

La congélation vise principalement à augmenter la durée de conservation des aliments en ralentissant le développement microbien. Cette méthode vise à baisser rapidement la température au cœur de l’aliment (-18°C). Dans cette méthode, l’eau des aliments va se cristalliser et se transformer en glace ; cette glace n’abimera pas la structure cellulaire des aliments.

Ce mode de conservation est très intéressant car adapté à un très grand nombre d’aliments tel que les fruits, les légumes, les produits carnés et les poissons mais aussi pour nos inévitables glaces en période estivale ou encore le pain et les pâtes à tarte. Grande adepte du batch cooking, que je recommande beaucoup à mes patients (je vous ferais un article prochainement à ce sujet) ; la congélation est une conservation idéale pour cette pratique.

Ce qui ne se congèle pas

De manière général, beaucoup d’aliments et produits peuvent se congeler ; néanmoins, certains produits ne sont pas adaptés à la congélation. C’est le cas de la majorité des produits laitiers tel que le lait, les yaourts ou encore les crèmes, en ce qui concerne le fromage, la plupart tolère bien la congélation et d’autres moins comme le chèvre. Les œufs sont également déconseillés à la congélation.

En ce qui concerne les fruits et les légumes, ils sont quasiment tous adaptés à la congélation hormis la salade, le concombre et les tomates lorsqu’elles sont crues.

Ce que j’ai toujours dans mon congélateur

Pour ma part, il y a certaines denrées qui sont souvent présentes dans mon congélateur ; bien pratique pour les jours de flemme ou les soirs quand le retour à la maison est tardif.

Tout d’abord, du pain, en tant que bonne française que je suis, j’aime bien toujours en avoir sous la main (enfin… derrière la porte du congèle 😉). Que ce soit de la baguette ou du pain boule tranché pour vos bruschettas ou une légère envie de pain en toute circonstance.

Des légumes et herbes aromatiques, que ce soient des oignons ou légumes découpés pour réalisés des soupes (ou même des soupes demandant qu’à être décongelées) et des herbes aromatiques pour vos petits plats maison.
Pour les légumes, pensez bien à les blanchir avant de les congeler pour une meilleure conservation.

Les fruits, souvent des fruits d’été (fraises, framboises, myrtilles…) je les mets principalement dans mes compotes mais ils sont idéaux pour des milkshakes ou smoothies.

Les pates (brisée, feuilletée…) parfaites pour dépanner et faire des tartes ou quiches à associer avec des lardons ou une bonne ratatouille, ça fait toujours son effet !

Je vous conseille de conserver vos aliments dans des boites en verre ou sachets refermables réutilisables. Toutefois pensez à ne pas remplir entièrement vos contenants car les aliments prendront plus de place une fois congelés notamment pour les soupes ou vos bouteilles en verre risquent d’exploser.

Mise en garde

Affiche issue du site :
https://www.consoglobe.com/

Ne jamais recongeler un aliment décongeler ! Il y a toutefois une exception, des aliments peuvent être congelés une seconde fois si la première fois ils étaient à l’état brut et qu’ils ont été transformés depuis (exemple : Bourguignon).

Il est également important de respecter les durées de conservation de congélation des aliments notamment pour leurs qualités organoleptiques.

Petit récap :

La congélation permet d’augmenter la durée de conservation des aliments en les mettant sous une atmosphère négative de -18°C. De nombreux aliments se prêtent à ce procédé, bien qu’il faille respecter quelques conditions.

Enfin, la congélation permet de garder une bonne qualité nutritionnelle et organoleptique des aliments concernés.