Carnet de santé

L’étiquetage des œufs

Comme convenu, aujourd’hui je vous parle de l’étiquetage des œufs pour faire suite au zoom sur les œufs de la semaine dernière. On parle de date de péremption, mode de production, calibre ou encore catégorie.

La date de péremption :

Pour les œufs, nous ne parlons pas de de Date de Durabilité Minimale (DDM) ni de Date Limite de Consommation (DLC) mais de Date de Consommation Recommandée (DCR). Et sachez que seuls les œufs ont une DCR.

A savoir qu’elle est fixée à 28 jours après la ponte des œufs. L’œuf est dit « extra-frais » jusqu’à 9 jours après la ponte, une fois ces neufs jours passés, il sera après dit « frais » jusqu’au jour 28.

Si jamais la DCR est dépassée et que vous avez des doutes, n’hésitez pas à faire le test de la densité (Cf : https://www.diet-ethique.online/carnet-de-sante/zoom-sur-les-oeufs/)

Le mode de production :

Je vous remets le tableau récapitulant l’ensemble des modes de production pouvant être retrouvé dans le commerce.

Numéro de productionMode de production
0Œufs issus de l’agriculture biologique
1Poules élevées en plein air
2Poules au sol (en bâtiment)
3Poules en cages

La catégorie de production à favoriser est la numéro 0 ou 1 pour le bien-être des poules et les œufs à limiter sont ceux de la catégorie 3. Néanmoins, ce choix dépend bien souvent des moyens financiers de chacun.

Les différents calibres :

Les œufs sont également classés selon différentes catégories de poids :

  • S : correspondant aux petits œufs pesant moins de 53 g
  • M : correspondant aux œufs moyens, pesant entre 53 et 63 g
  • L : correspondant aux gros œufs, pesant entre 63 et 73 g
  • XL : correspondant aux très gros œufs, pesant plus de 73 g

Ces calibres donnant une moyenne à 60g pour les œufs.

Les catégories :

Deux catégories d’œufs existent, bien qu’une seule ne soit à destination des particuliers.

En effet, il existe des œufs de qualité A qui sont destinés aux particuliers et la qualité B à destination des entreprises. La qualité est déterminée par la taille de la chambre à air : <9mm pour la qualité B et ≤ 6mm (≤ 4mm pour les œufs « extra-frais ») pour la qualité A. Cette dernière est déterminée par le contrôle dit “de mirage”.

Sur l’œuf :

Vous pouvez retrouver l’ensemble des informations précédentes sur les boites de vos œufs. Néanmoins, pour une meilleure traçabilité les œufs sont généralement marqués sous la forme suivante :

Hormis la DCR, vous pouvez aussi potentiellement y retrouver la date de ponte puis une inscription sous la forme suivante :

1FRQBO04

  • Le premier chiffre (ici le chiffre 1) correspondant à la catégorie de production.
  • Les deux lettres suivantes (ici FR) permettant d’avoir le pays de production.
  • Les trois lettres qui suivent (sur l’exemple QBO) permettant l’identification de l’établissement.
  • Et enfin, les deux derniers chiffres (04) indiquant le bâtiment de production.

Ces informations permettent une meilleure traçabilité des œufs, notamment en cas de TIAC (Toxi-Infection Alimentaire Collective) ou TIA (Toxi-Infection Alimentaire).

Petit récap :

Ainsi, les œufs ont une date de péremption appelé DCR, qui correspond au jour 28 après leurs pontes, les œufs sont considérés jusqu’à 9 jours comme « extra-frais », puis frais par la suite.

Il existe quatre types de production et de calibre différents. Il y a deux types de catégories permettant de déterminer si l’œuf est à destination des particuliers ou des industriels.

Enfin, les œufs sont marqués pour une bonne traçabilité notamment en cas d’infection(s) alimentaire(s).