Carnet de santé

Les fruits climactériques

Je vous disais dans l’article sur les fraises, que les fraises étaient un fruit non climactérique. Aujourd’hui je vous en dis plus sur ce qu’est un fruit climactérique et qui ils sont.

La définition

Un fruit climactérique est un fruit pouvant continuer sa maturation après avoir été cueillit, ils peuvent donc être achetés « verts ». Non, ce ne sont pas des super héros, mais c est grâce à leurs maturations. Ce phénomène est dû à la production d’un gaz, l’éthylène ! Ce gaz est produit par certains fruits, les fameux fruits climactériques, d’autres n’en produisent pas, ce sont les fruits non climactériques.

Les fruits climactériques

Les fruits climactériques sont donc des fruits tels que la banane, la pomme ou poire, le fruit de la passion, le coing, la papaye mais aussi la goyave, pêche et abricot ou encore la figue. C’est la continuité de la production d’éthylène qui lui permet de continuer sa maturation après récolte.

Les fruits non climactériques

Dans les fruits non climactériques, on retrouve tous les fruits plutôt fragiles comme les agrumes, les fruits rouges (comme la fraise dont je vous parlais la fois précédente), les litchis, l’ananas ou encore les pastèques. Ces fruits sont donc à acheter mures, les acheter verts en pensant pouvoir les conserver plus longtemps est une erreur. Ces derniers pourriront avant d’atteindre leurs maturations.

Ces listes de fruits sont non exhaustives, d’autres en font parties.

Quelle conservation pour mes fruits ?

La première des choses est de ne pas conserver vos fruits climactériques et non climactériques ensemble. En effet, la présence de fruits climactériques (par leur sécrétion d’éthylène) va accélérer la détérioration des fruits non climactériques.

Autant il n’est pas possible de faire murir des fruits non climactériques cueillis, autant il est possible de faire murir les climactériques plus rapidement. Pour se faire, placez deux fruits climactériques l’un avec l’autre, exemple : conserver ensemble une pomme et une pêche.

Petit récap :

On distingue les fruits climactériques ayant la capacité d’achever leur maturation après récolte comme les pommes ou les figues grâce à la production d’éthylène. A contrario, des fruits n’ont pas cette capacité et sont donc des fruits non climactériques, ce sont principalement les fruits rouges et agrumes.

Pour une meilleure conservation, ne mélangez pas les fruits non climatériques avec des climactériques.