Carnet de santé

Le batch cooking

Je vous évoquais le sujet dans le dernier article, aujourd’hui on aborde le sujet du Batch cooking. Une méthode que je recommande souvent aux personnes venants me consulter.

Le principe ?

Il est assez simple bien que ça demande une certaine gymnastique. Cela consiste en un temps donné (souvent 2 heures) à préparer tous les repas pour votre semaine. Cette méthode ne consiste pas à cuisiner des plats en plus grande quantités afin d’en avoir pour plusieurs autres repas mais de préparer un ensemble de plats différents afin de diversifier au maximum votre semaine.

L’organisation :

C’est le maître mot de cette pratique, en effet je vous disais qu’elle demandait une certaine gymnastique. Afin de pouvoir réaliser votre séance de Batch cooking au mieux, une organisation préalable est nécessaire : Il faut dans un premier temps réfléchir aux plats que vous souhaitez réaliser la semaine suivante pour pouvoir réaliser votre liste de course en conséquence. Je vous conseille de vous créer ou de vous acheter un semainier pour y inscrire vos menus.

Une fois vos courses réalisées, il vous faut maintenant penser à l’ordre de réalisation de vos taches. Pour ce faire, je vous conseille de les lister et d’y inscrire à coter la durée de ces dernières pour avoir un visuel du travail à réaliser.

Une fois cette étape faites, comment procéder ? Eh bien un peu comme bon vous semble et selon votre logique… Les étapes de réalisations peuvent varier d’une semaine à l’autre en fonctions des recettes. A savoir qu’il est préférable et recommandé de commencer par les étapes demandant un temps de repos tel que les pâtes à tarte ou des plats à cuisson très longue. Vous allez peut-être commencer par le début de la recette d’un des plats puis enchaîner sur une étape de la seconde sans avoir achevé l’intégralité de la première, ce qui peut être déroutant pour certain.

Vous avez la sensation d’être encore perdus et vous ne savez pas par où commencer ? Ne vous en faites pas, aujourd’hui on trouve de superbes livres vous permettant de vous accompagner. On y retrouve généralement les menus, la liste de courses mais également les étapes pas à pas. Ces livres sont idéaux pour commencer la pratique, et vous verrez au fil du temps vous n’en n’aurez plus besoin. Vous pouvez également prendre rendez vous avec moi afin que je puisse vous accompagner durant cette transition.

Les avantages ?

Plusieurs avantages sont observables :

  • Le gain de temps, nous sommes aujourd’hui dans une société ou tout doit aller vite et ou on a parfois peu de temps à consacrer en cuisine. Grâce à cette méthode, vous ne cuisiner qu’une fois par semaine en un temps relativement court et qui vous permet de n’avoir qu’à réchauffer le plat souhaité le jour venu. De plus, vous n’avez qu’à faire vos courses également qu’une fois par semaine.
  • Les économies : le fait d’avoir anticipé vos repas et d’avoir fait votre liste de courses en conséquence, il n’y a pas ou peu d’achats de superflu.
  • Le gaspillage, il est en lien avec le point précédent puisque la globalité de vos achats sont utilisés pour vos recettes.
  • L’équilibre alimentaire : Vu que vous vous organisez en amont, vous pouvez vous rendre compte de vos apports en fruits et légumes, en protéine, etc et également de voir si vos sources sont diversifiées.
  • La réduction des fast-foods : Il est régulier d’entendre « qu’est ce qu’on mange ce soir ? Je ne sais pas… Fast-food ? Aller ok » mais là, la question ne se pose plus ou quasiment. Bien sûr, ça n’empêche pas d’en inclure dans vos menus de temps à autre.

Les désavantages ?

Il y en a très peu, mais il faut savoir qu’elle ne convient pas à tout le monde. Cela demande d’avoir un emploi du temps pouvant offrir quelques heures de libres consécutives un jour par semaine.

D’autre part, cuisiner tous les soirs est pour certain une façon de décompresser d’une journée de travail et ont du mal à adhérer à la pratique.

Mais aussi dans certaines périodes où l’on a des envies changeantes et les repas prévus au par avant ne nous conviennent plus une fois le jour venu ce qui peut parfois être source de stress.

Le matériel

Afin de pouvoir réaliser cette méthode, vous n’avez pas besoins d’investir dans beaucoup de matériel. En effet, vous aurez simplement besoin de boites de conservation et c’est tout ; je vous conseille d’en choisir pouvant aller au four, au micro-ondes, au congélateur et au lave-vaisselle. Ainsi, vous pourrez les utiliser au quotidien et pour tous les types de plats.

En option, un tableau effaçable ou vous pourrez inscrire vos menus et listes de course.

Le petit plus, si vous procédez un robot du type Cookeo®, Thermomix ®, etc, ils pourront vous aider et réduire le temps des préparations.

Petit récap :

Le Batch cooking est une méthode de cuisine permettant de réaliser tous ses repas de la semaine en une seule fois. Il permet de faire des économies, de gagner du temps, de réduire nos déchets et nos visites dans les fast-foods.

Bien que cette pratique soit très avantageuse elle montre aussi ses failles et demande un temps d’adaptation par rapport à notre quotidien et peut paraître compliqué à mettre en place.

Il demande peu d’investissement et peut s’adapter à vos aides culinaires habituelles.

PS : si vous souhaitez un accompagnement personnalisé pour le batch cooking vous pouvez prendre rendez-vous avec moi et nous établirons ensemble des menus adaptés et réaliserons ensemble cette transition. Diet’Ethique.Online (diet-ethique.online)

PS2 : Je vous mets ici un PDF que vous pouvez imprimer pour écrire vos menus et listes de courses :