Lactofermentation

C’est le retour des explications des procédés de conservation, aujourd’hui on reprend avec le procédé de lactofermentation. Allez c’est parti !  

Aliments lactofermentés quésaco ? 

La lactofermentation consiste à utiliser les bactéries lactiques (bactéries se développent en l’absence d’oxygène) pour augmenter le temps de conservation des aliments. Bien que le principal but soit d’allonger la durée de conservation, cette technique contrairement à la congélation par exemple, va également modifier le gout des aliments, souvent en les rendant un peu plus acide. 

Les lactofermentés les plus connus : 

Le plus connu de tous n’est autre que le chou de la choucroute, et c’est là où vous comprenez l’acidité dont je parlais. 

Depuis quelques temps nous en entendons également plus parler avec les boissons nommées kombucha (réalisées à partir de thé d’origine chinoise) et kéfir et, grâce à Top Chef, vous avez surement déjà entendu parler des pickles de légumes 😉, cornichons, oignons, carottes et j’en passe… Les cuisiniers de l’émission en ajoutent très régulièrement à leurs plats.  

Ses bénéfices : 

Au-delà de l’augmentation de la durée de conservation qui est un avantage non négligeable, on constate une perte de nutriments relativement faible et la biodisponibilité de certains minéraux et vitamines est même meilleur grâce à l’acide lactique. 

C’est une source importante de probiotiques importante permettant la régulation de la flore intestinale et donc un microbiote en pleine forme. 

Eco est un terme qui convient bien à la lactofermentation. En effet, c’est un procédé économique dû au peu de matériel qu’il demande : un bocal étanche, du sel, de l’eau et l’aliment à conserver. Mais il est aussi très écologique en limitant les déchets alimentaires comme de matériaux. 

Comment la réaliser à la maison ? 

Rien de plus simple, il vous faut simplement de l’eau, du sel, les légumes de vos choix ainsi que des bocaux hermétiques. 

Après avoir épluché et coupé les légumes, les mettre dans les bocaux avec un mélange d’un litre d’eau et deux cuillères à soupe de sel. Et plus qu’à laisser la magie opérer. 

Où en acheter ? 

Vous n’avez pas l’envie ou le temps de les faire vous-même, pas de soucis nous en trouvons également de plus en plus dans le commerce. Vous pouvez en trouver dans vos commerces habituels, que ce soit des grandes surfaces classiques, boutiques bio ou spécialisées mais aussi sur internet. Des entreprises en ligne se sont spécialisées dans l’alimentation lactofermenté. 

Petit récap : 

La lactofermentation est un procédé augmentant la conservation grâce à la production d’acide lactique en rendant les aliments plus digestes et augmentant les micronutriments.