Carnet de santé

L’hydratation

Aujourd’hui on parle de l’hydratation, on ne va pas parler de celle apportée par les crèmes hydratantes mais l’hydratation intérieur du corps. On voit comment et pourquoi elle est importante.

L’hydratation pourquoi ?

Vous le savez surement mais notre corps est majoritairement composé d’eau, nous en sommes constitués entre 60 et 70 % en moyenne, répartie sur l’ensemble du corps (organes, sang, muscles…). C’est aussi une des raison pour laquelle il ne faut pas toujours se focaliser sur les chiffres annoncés par votre balance… Il est important de conserver cette constitution pour le bon fonctionnement de l’organisme et éviter la déshydratation.

Comment conserver ses pourcentages ?

Le corps perd tout au long de la journée de l’eau en quantité assez conséquente, mais comment ? L’eau est évacuée par la respiration, le salive, mais aussi par la transpiration, les selles ou encore les urines.

Pour compenser toutes ces pertes, il est essentiel d’apporter une moyenne d’au moins 2,5 L d’eau, vous vous demandez surement pourquoi dit-on qu’il faut boire 1,5L par jour ? Pour la simple raison qu’elle n’est pas simplement apportée par l’eau de boisson. Il faut apporter au moins 1,5 L d’eau par jour de boisson et l’alimentation va compléter ces chiffres. Et oui, parce qu’une majorité de nombreux aliments ont de l’eau dans leurs compositions, en particulier les fruits et légumes. C’est cet ensemble d’apports qui va permettre de rester bien hydrater.

Quand et comment boire ?

Il faut s’hydrater tout au long de la journée (et nuit si possible) en favorisant les apports en dehors des repas au maximum pour un retour de la faim moins rapide tout en s’adaptant aux activités. Le tout est de boire, sans attendre la sensation de soif !

Quelle boisson ?

L’eau est la seule boisson essentielle, elle est donc à favoriser au quotidien. Elle peut être plate ou gazeuse, du robinet, de source ou minérale tant qu’elle vous convient, c’est l’essentiel. Pour les personnes ayant des difficultés à boire, il est peut-être intéressant d’y ajouter des fruits ou de passer par le thé, infusions, tisanes non sucrées, mais aussi les bouillons et soupes pour les aider à y parvenir. Les sodas et boissons alcoolisées ne sont, elles pas recommandés notamment par leurs importants taux de sucre.

Quand faut-il augmenter ses apports ?

Les apports hydriques sont à augmenter dans certaines conditions ou périodes, vous l’avez compris ils sont liés aux pertes il est donc essentiel de les augmenter lorsqu’on est sujet à une augmentation des pertes hydriques.

Ainsi, il est important d’augmenter vos apports hydriques lorsque vous faites du sport (cet apport plus conséquent vous permettra également de réduire les crampes et améliorer la récupération), durant les épisodes de fièvres, durant les fortes chaleurs ou canicule mais également en cas de diarrhées ou a contrario de constipation. N’oublions pas également nos petites femmes enceintes qui doivent également hydrater leurs petits bébés.

Petit récap :

Notre corps est composé en grande majorité d’eau, une partie de cette eau est évacuée par différents mécanismes tel que la respiration, la transpiration, la salive ou encore les urines et les selles. Ces pertes ont donc besoins d’être compensées pour le bon fonctionnement de notre organisme et pour ce faire, il est important de boire au moins 1,5L d’eau par jour en complétant avec l’alimentation.

L’eau peut-être apportée sous différentes formes tant qu’elle convient au consommateur et qu’elle est apportée de manière régulière sur la journée et en fonction de l’état physiologique.