Carnet de santé

Le diabète

Hier, comme chaque 14 Novembre depuis 1991 c’était la Journée Mondiale du Diabète. Cette journée vise à la sensibilisation du diabète dans le monde. En tant que professionnelle de santé je suis sensible à ces événements.

Qu’est ce que le diabète ?
Selon l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé ) : “Le diabète est une maladie chronique qui survient lorsque le pancréas ne produit pas assez d’insuline ou lorsque l’organisme n’est pas capable d’utiliser efficacement l’insuline qu’il produit. Il en résulte une concentration accrue de glucose dans le sang (hyperglycémie).”
L’insuline est une hormone dont la fonction est de réguler notre glycémie. Chez les diabétiques cette hormone est défaillante, ce qui induit des hyperglycémies.
Le diabète est très souvent silencieux pendant plusieurs années et son installation est progressive.
On peut distinguer deux sortes de diabètes : le diabète de type 1 et celui de type 2.

Le diabète en chiffres.
Le diabète est une maladie qui ne cesse d’accroître, au fil des années les chiffres augmentent de plus en plus et cette journée de sensibilisation qui est réalisée dans plus de 150 pays permet une réelle sensibilisation auprès de la population.


Le diabète c’est :

  • Plus de 400 millions de personnes touchées dans le monde, soit une personne sur 11,
  • 1 personne sur 2 qui ne sait pas qu’elle en ait atteinte dans le monde,
  • Le nombre de personnes atteintes de diabète est passé de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014,
  • Plus d’hommes touchés que de femmes.
    Ces chiffres sont issus d’un rapport du diabète de l’OMS.

Le diabète de type 1 :
Le diabète de type 1 ne concerne que 10 % des personnes diabétiques. Ce diabète apparaît généralement lors de l’enfance ou l’adolescence. C’est une maladie auto-immune caractérisée par une insuffisance ou une absence totale d’insuline.
Les causes de l’apparition de la maladie sont encore méconnues mais les recherches sur le sujet sont toujours d’actualité. Dés sa découverte, le patient va pouvoir être traité grâce a des injections d’insuline et une éducation thérapeutique pourra être mise en place en pluridisciplinarité pour un accompagnement optimal dans son quotidien avec la maladie.


Le diabète de type 2 :
90% des diabétiques sont des diabétiques de type 2 ! Ce type de diabète à la différence du précédant fait son apparition bien plus tard au court de la vie. Pourquoi ? Et bien parce qu’il est souvent causé par des facteurs environnementaux et génétiques tel que le surpoids, la sédentarité ou une alimentation déséquilibrée. L’autre différence est qu’il y a trois stades de la maladie, et que plus le patient sera pris en charge rapidement et modifiera son mode de vie moins il verra l’apparition des complications de la maladie. La prise en charge est pluridisciplinaire, elle vise à améliorer les facteurs ayant causés ce diabète.
Ainsi, en changeant nos habitudes de vie, nous pouvons tous contribuer à diminuer les cas de diabète.


Le diabète gestationnel :
Les femmes ayant déjà été enceintes ont surement déjà fait ce fameux test pour savoir si elles étaient atteintes de diabète gestationnel.
Le diabète gestationnel est un trouble qui est révélé lors de la grossesse ; on distingue le diabète débutant lors de la grossesse et celui qui est antérieur à la grossesse mais qui est diagnostiqué qu’au cours de cette dernière.
Les femmes diagnostiquée avec un diabète gestationnel ont pour principal traitement l’alimentation équilibrée combinée avec une autosurveillance glycémique mais aussi par de l’activité physique pour les femmes n’ayant pas de contre-indication. Le diététicien et l’endocrinologue pourront aider ces femmes à la gestion de leur diabète.

Petit récap :
Nous avons pu voir que le diabète touche de plus en plus de personne. Les diabétiques sont plus souvent atteints de diabète de type 2 que celui de types 1. Les objectifs de prises en charge du diabète sont d’éviter ou ralentir les complications possibles. Cela passe par les traitements médicamenteux, l’alimentation mais aussi l’activité physique. D’autres types de diabètes plus spécifiques sont également possible comme le diabète gestationnel. Nous pouvons aujourd’hui travailler ensemble pour modifier les chiffres de l’OMS.
Dans tous les cas, je vous conseille de vous faire aider par des professionnels de santé pour vivre au mieux avec votre diabète.


Sources :